L’Humiliation Dell’Amore

25 novembre 2021 | Soin de Soi

 

   L’humiliation au nom de l’Amour Déchu

 

Je me suis sentie humiliée, meurtrie, attaquée, impuissante..

De ma force naturelle, je ne pouvais faire usage.

De mon courage et de ma hargne, je ne pouvais que les faire taire.

J’ai vécu un musèlement sourd.

A parler, hurler, crier la vérité sans pouvoir être entendu…

Vous savez, comme quand vous êtes derrière un double vitrage et que vous hurlez, tapez aux carreaux pour vous faire entendre car vous voyez venir le danger imminent…. Mais personne ne vous prête attention, les dirigeants boivent un verre en toute hypocrisie. Ils sont fiers d’être là, encore dans la course…et là… Le choc survient… L’impuissance… Vous, du côté de votre double vitrage, vous voyez la situation se déliter comme un champ de bataille, après l’explosion… Vous savez que les cendres qui volent, vous auriez pu les éviter, que tout est vicié…

Vous essayez de vous retirer à ce stade, car c’est déjà trop tard …

Vous vous éloignez, portant votre déception..  sans un regard pour l’arrière.

Vous faites votre vie mais rien n’a faire, le colonel  et le général  ne vous lâcheront pas.

Dans un sursaut de courage, vous vous dites :  » Je vais faire ce qu’il doit et raisonner le colonel ». Mais cette tentative est un échec cuisant, comme celle où vous aviez essayé de poser le cadre au général. Car ce que vous ne saviez pas, c’est que le colonel est pris dans les faux semblant et qu’il s’y croit. Et que son général n’a eu de cesse que de monter sa machination pour supporter la perte dell’amore. Le colonel a le nez collé sur le général et ne voit qu’à travers ses paroles.

Ses paroles à lui son mensongères, elles sont blessées, elles sont emprunts de colère car sa guerre, il l’a mené en contre. Lui, Elle, Le sentiment de Séparation Déchirure.  

Le colonel lors d’une incartade précédente n’a cru bon qu’en l’idée de sauver ses miches. Il a expliqué que c’était « elle » l’ennemie. De sa faute si le général était rejeté des troupes. Il a appuyé sur la faille du général. Juste par mégarde, comme un homme grotesque qui fait des choix sans en mesurer les conséquences, pour peu que ces conséquences ne le touchent pas directement et tournent à son avantage.

Alors le colonel a sorti son arsenal. Il a engagé Miss Daisy, une jeune femme craquante et croquante. Elle est l’incarnation de la douceur et de la docilité. Fine et maligne, elle sait dompter la bête. Il ne s’y attend pas d’ailleurs. Se laissera tenter…

Le général ouvre les tirs. Mais l’ennemie ne réagit pas, encourage même la situation, puisque ma foi, ce tir n’a pas sa portée désirée. De son point de vue, Il s’agit là d’une nouvelle encourageante pour faire état de paix et réconcilier les territoires qui étaient sous tension à cause du colonel et de sa supérieure, ne l’oublions pas, une femme qui sait tenir ses troupes dans le creux de sa main.  

Alors, par colère et désarroi, le général a voulu touché plus fort.

C’est de cette fameuse bataille, de cette explosion dont je parlais avant…

Sur base de mensonges, de manipulation, de connivence mal placé et surtout de mépris les uns pour les autres d’abord, et pour celle qui sera le bouc émissaire parfait.

La supérieure du haut de sa tour d’ivoire a tout manigancée. Elle a observé l’ennemi, l’a manipulé et pense la manipuler encore, elle a choisi de changer son fusil d’épaule et de faire du général un allié finalement, quand il s’agissait pourtant selon ses mots : de l’homme ingrat, qui sème le trouble et l’alcoolisme dans ses troupes, de celui qui humilie les femmes, porte des propos racistes et extrémistes… De celui qui ne doit pas être père dit-elle avec assurance.

Pendant que ce théâtre se déroulait, je n’ai pu pendant longtemps me résoudre à supporter l’humiliation et j’espérais être réhabilitée un jour.

Mais est-ce vraiment sain ? D’ailleurs est-ce même possible ? … D’être réhabilitée par des êtres aussi mesquins et manipulateurs ?

Est-ce que l’humiliation de cette histoire, les attaques mal dirigées et appuyées sur du mensonge… Sont-elles à la hauteur de toucher ma véritable Nature ?

Non. Bien-sûr que non. On ne peut pas sauver tout le monde. On ne peut pas…

Et les dommages directs et collatéraux de leur machination n’ont pas à perdurer.

La supérieure, je t’ai vu au grand jour. Hypocrite, manipulatrice…. Avec ce désir d’utiliser les gens autour de toi.

Le colonel, comment ton intelligence peut-elle être mise à profit des gens sans intégrité ?

Général, entends que ta tristesse n’avait pas sa place dans les mains du colonel, de la supérieure et qu’en face de toi tu as toujours eu une âme amie qui n’a jamais rien voulu de plus que la paix. As-tu compris que l’amour que je te portais relevé plus de la fraternité ? Non je n’étais pas amoureuse et ta nouvelle compagne, je pense, le sais. D’elle tu recevras l’amour que tu cherchais au mauvais endroit avec moi. Mais général, ta guerre, c’était la tienne. Je n’ai jamais été en face de ta tranchée.

J’ai décidé d’écrire ce texte pour symboliquement me libérer de cette situation traumatique vécue.

Un choix, une façon de sortir la douleur de l’humiliation, de la manipulation et de l’injustice.

L’écriture est un exutoire.

L’écriture permet par la vibration des mots, de canalise la colère, la tristesse, la honte, l’effondrement en quelque chose de constructif et d’utile pour la psyché.

Avant d’être cette jeune femme blessée ici, j’ai aussi été une jeune femme en recherche. Je suis maintenant une jeune femme guérisseuse… Autonome dans ma guérison intérieure et personnelle…

Ce cheminement est un chemin de libération à l’expérience de la Vie.

 

Dire la vérité au sujet du père noël

Dire la vérité au sujet du père noël

Dire la vérité au sujet du père noël     "J'ai envie de garder la magie de Noël pour mes enfants !"   J'entends beaucoup de parents me donner cet argument.     Mais je ne suis pas d'accord...    J'ai ici simplement envie de vous donner un autre angle de vu.    Un...

Neurosciences en Education

Neurosciences en Education

  Elever son enfant à l'aide des neurosciences Quel parent n’a pas rêver d’avoir une compréhension claire de comment éduquer son enfant, pour éviter de faire des erreurs, ne pas gâcher l’enfancedu fruit de ses entrailles ? Combien êtes-vous à avoir cherché des...

Hypersensibilité et Parentalité

Hypersensibilité et Parentalité

  Hypersensibilité face à sa parentalité « Je me sens vidée par mon enfant tant il me demande d’énergie lorsque ses émotions débordent ! J’ai l’impression de déborder moi aussi… » me confie une maman en consultation.  Et pour cause, cette maman est diagnostiquée...

Témoignages

Merci Julie d'avoir pris le temps de répondre à mes questions et elles sont nombreuses ! Je vais voir ce que je fais de tout ça maintenant et j'ai votre contact comme un ange gardien si une situation difficile fait surface. Je suis partante pour un prochain atelier à Grain de Pression avec vous. Encore merci, à bientôt.
Delphine

Nous avons crée un réseau grâce aux ateliers parents. Pour moi c’est vraiment fort de pouvoir être écoutée et soutenue par les autres mamans. Nous nous appelons également entre les séances. Je remercie Julie.

Gaëlle S.

Julie est une jeune femme qui dégage une telle douceur et un tel accueil que l’on se sent en sécurité pour pouvoir dire ce que l’on a à dire.

Sarah F.

Julie fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une pertinence qui m’a bluffé. Je suis admirative de la qualité de ses prestations. On sent qu’il y a un réel bagage et un professionnalisme. Je recommande les consultations à distance de Julie.

Hélène VDB

Mon premier entretien avec Julie s’est très bien passé. Julie est une personne douce, à l’écoute et dynamique. Elle n’est jamais dans le jugement et propose des outils ludiques et pertinents pour affronter nos angoisses et notre passé afin de faire correspondre nos aspirations à notre vie actuelle.
Je recommande Julie sans hésitation à toute personne ou famille qui souhaite un coup de pouce bienveillant et professionnel pour améliorer ses relations avec sa famille ou tout simplement son rapport à soi.

Eloise P.

J’avais entendu parler de l’Education positive et je m’étais informée. Mais j’avais l’impression d’être un mauvais parent car beaucoup de livres me disent comment faire. Je me sentais vraiment en dessous de tout.

Quand j’ai vu l’affiche de Julie qui présentait les cycles “vivre et grandir ensemble“ je me suis dis : oui !!! Et voilà deux ateliers que je fais et Julie est vraiment comme elle l’a promis.

Je ne me sens pas jugée. En fait, on peut vraiment parler librement, Julie nous guide et nous donne 2 ou 3  astuces mais au final c’est vraiment nous qui allons à la recherche des éléments en nous. Les ateliers de Julie sont très différents des livres ou des conférences, car ils sont adaptés à ce que nous vivons réellement avec nos enfants. J’ai hâte d’aller jusqu’au bout parce que ça fait beaucoup de bien

Nathalie D.

Contact

Paris, île de France
Nîmes et Montpellier

06 76 03 06 08

Laissez moi un message

Julie Abad © 2020 - CGV et Mentions Légales