Le développement de l’enfant par Maria Montessori

10 octobre 2019 | Professionnels, Parents / Enfant

Connaitre le mécanisme du développement de l’enfant est un outil indispensable pour gagner du temps au quotidien et fournir une éducation adaptée à ses enfants.

Qu’en pense Maria Montessori ?

Maria Montessori (Née en 1870)  a passé la moitié de sa vie à étudier l’enfant et son développement grâce à son approche rigoureuse et scientifique.  La deuxième moitié de sa vie sera dédiée à créer des espaces basées sur son approche et  à transmettre l’essence de sa pensée dans différents pays du monde.

 C’est une femme médecin et une pédagogue qui en crée en Italie une «  Maison des enfants » dans un quartier pauvre à San Lorenzo. C’est la première école Montessori.

 

Maria Montessori nous apporte des réponses claires et précises au sujet du développement de l’enfant selon quatre étapes clés que l’on appelle « les quatre plans de développement ».

Je vous propose ici une présentation succincte à usage quotidien !

A savoir, Maria Montessori percevait l’éducation comme un moyen d’aider la Vie et de répondre à la question : «  Comment développer le potentiel humain ? »

Ces quatre phases répondent donc à cette fameuse question. Un outil pratique et fortement utile en éducation et dans sa vie de famille !

 

Plan n°1 :

  • De 0 à 3 ans : l’embryon spirituel, « Aide-moi à être »

L’embryon spirituel dans la pensée Montessori, c’est un temps dédié à la construction psychique. Le bébé va développer sa capacité à penser mais aussi prendre conscience de son corps physique, s’incarner en somme. C’est le développement de son identité, du « Moi ».

  • De 3 à 6 ans : l’embryon social, « Aide moi à faire seul »

Dés 3 ans, l’enfant  va prendre conscience progressivement du collectif, et envisager son « Moi » dans un « Nous ». Mais cela se fait avec le temps. Il est donc difficile pour vos enfants de s’acclimater à la vie en collectivité de l’école. Le petit de 3 ans est encore individualiste, il termine de construire son « Moi ». A chacun son rythme.

Son besoin de développer son « Moi » va aussi porter sur la notion du « Aide-moi à faire seul » et c’est un investissement d’avenir en tant que parent ! Lui apprendre à faire ses lacets patiemment dans cette période vous fera gagner du temps pour la suite !

Une fois que ces étapes seront acquises, votre enfant ira de plus en plus vers les autres et saura s’intégrer dans le « Nous ».

 

Plan n°2 :

  • de 6 à 12 ans, « Aide-moi à penser par moi-même »

L’enfant développe sa capacité à s’intégrer dans le collectif en gardant son individualité par sa réflexion propre. L’Ecole a tendance à casser cette dynamique puisque le modèle traditionnel est de l’enseignement descendant avec un côté dogmatique de l’enseignant qui détiens les savoirs. Dans l’approche Montessori, le choix est de ne pas imposer une pensée figée mais bien de laisser l’enfant expérimenter et choisir ce qu’il va ressortir de sa propre compréhension du monde.

En tant que parents, vous êtes des guides, pas trop proche mais pas trop éloigné non plus. Vous êtes en confiance sur ce que propose votre enfant. A l’écoute et toujours en observation distanciée de ce qui se passe, comme on observe une plante qui pousse.

 

Plan n°3 :

  • de 12 à 18 ans, « Aide-moi à être avec les autres »

C’est aussi la période du « Qui suis-je ? » avec l’arrivée d’une crise. Mais pas une crise au sens tension, on parle de crise au sens remise en question, poser les choses à plat pour reconstruire sur des bases qui lui appartiennent entièrement et non sur des valeurs transmises par les parents. Il s’agit de se faire sien sa propre façon de penser.

C’est le moment de l’acceptation pour le parent de voir sa progéniture prendre son envol progressif et de devenir le confident et l’ami plutôt que le parent cadrant. Les  échanges que vous aurez alors avec votre enfant seront plus intéressants pour pouvoir l’accompagner dans son cheminement.

 

Plan n°4 :

  • de 18 à 24 ans « Aide-moi à être au Monde »

C’est aussi ce qu’elle appelle l’âge politique. Il s’agira pour le jeune de prendre une place sociale et d’intégrer à sa vie le sens politique.

Force d’exemple, le parent va simplement étre lui-même avec ce qu’il est et le jeune trouvera sa propre place dans tout cela. 

C’est donc en quelques mots, une partie de la pensée Montessori qui nous donne les grandes lignes du positionnement parental à tout moment de la vie de l’enfant.

 

Ce qu’il faut retenir c’est qu’à chaque étape de ce développement l’adulte à une rôle clé :

Il est observateur.

Il intervient seulement quand cela est nécessaire et seulement pour montrer, sans juger.

Il sait se retirer au bon moment et montrer du soutien au bon moment.

Il permet le développement naturel de l’enfant et de sa confiance en soi.

Pour en savoir plus sur mes séances dans lesquels s’insèrent la pensée Montessori, cliquer ici : https://julieabad.fr/famille/

 

Je me dévoile à vos yeux

Je me dévoile à vos yeux

“ Se dévoiler au Monde, c'est oser briller sa plus grande Simplicité" Source : Anonyme J'ai osé parler de Moi  Je me dévoile dans cette émission. Je prends le temps de me raconter… Une histoire, une naissance particuliére, des capacités spécifiques... Parce que j’ai...

Les dessous de la fête des méres

Les dessous de la fête des méres

La journée des mamans :  Pression sociale, création politique, vision philosophique   Aujourd’hui, c’est la fête des mamans… C’est-ELLE qu’on célèbre pour de merveilleuses raisons ! Je souhaite souhaiter avant tout une belle fête à toutes les mamans du Monde. Mais je...

Enfants nouveaux : parents en chemin

Enfants nouveaux : parents en chemin

 “ L'homme dégénérerait sans l'enfant qui l'aide à s'élever. ” Source : Maria Montessori Parents spirituels       Avoir un état d’esprit et une façon d’envisager l’Univers et le Monde est délicat à incarner au regard de notre société. Être parents d’un enfant nouveau...

Contact

Paris, île de France
Nîmes et Montpellier

06 76 03 06 08

Laissez moi un message

Julie Abad © 2020 - CGV et Mentions Légales