L’enfant Intérieur : Etre Parent pour Soi-même

2 mars 2021 | Soin de Soi

  L’Enfant Intérieur : 

   L’Adulte et les Parents

 

« Tu t’en occupes toi ton enfant intérieur ? »

 Un jour cette phrase m’est tombé dessus et il m’a bien fallu admettre que mon Enfant Intérieur avait été quelque peu négligé au profit de la Vie matérielle et de la vie d’adulte qui me disait « d’avancer sans regarder le passé, sans me retourner »

  

   Mais quand j’ai pris conscience de ma petite Julie, un long chemin de guérison et de transformation a pu commencer.

   L’enfant intérieur, qu’est ce donc ?

    Il était une fois, un Enfant Intérieur en chaque être

  « L’adulte que vous êtes aujourd’hui s’est construit à l’image de l’enfant que vous étiez » Eric Berne, précurseur de l’Analyse transactionnelle.

    Nous sommes en effet composé de trois parties selon cette théorie.

   Ce trio Enfant/Adulte/Parent est voué à tenir sur un équilibre pour pouvoir nourrir chacune des parties de façon équilibré et pouvoir être au Monde.

   L’Enfant  Intérieur est une aide, un soutien, une ressource tout en même temps qu’un être vulnérable dont nous avons le devoir de prendre soin.

  

  Les blessures de l’enfant Intérieur

  

  « L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir. » Maria Montessori, médecin et pédagogue Italienne.

 

 Le hic, c’est qu’en tant qu’adulte et parent, nous avons tendance à contraindre l’enfant malgré nous en pensant l’élever de notre mieux (ben oui, nos parents ont bien fait comme cela avec nous, comme le reste de la société d’ailleurs …).

  Malheureusement, dans les mécaniques préexistantes, nombre sont les rouages encrassés qui poussent l’enfant à vivre des situations bénignes ou plus graves mettant en péril son équilibre émotionnel, et provoquant donc des chocs traumatiques. 

 Les causes peuvent être identifier avec les 5 blessures de l’âme de Lise Bourbeau : la trahison, le rejet, l’abandon, l’humiliation ou l’injustice qui peuvent être causé par un rien ou bien par une situation plus grave.

 

 Par exemple, un divorce mal vécu par le couple parental peut avoir de grave répercussions sur l’équilibre psychique et émotionnel de l’enfant intérieur plus tard, une fois l’enfant devenu adulte.

 La perte d’un proche, les maladies graves touchant un membre de la famille, les abus sexuel, les abus d’alcool ou de drogue vécus par un proche, de la violence au sein du foyer…

 Parfois, ce sont des incompréhensions bénignes ou des non dits plus grave qui causent l’une ou l’autre de ces blessures.

 

  Quoiqu’il en soit, elles ne sont pas irréversibles.

 

Comment ces blessures se manifestent elles à l’âge adulte ?

 

Auto sabotage, attitudes autodestructrices ou comportement passif agressif sont des états qui peuvent alerter sur le besoin de votre enfant intérieur d’être écouté. Avec ces comportements, cette partie de vous agit comme une gardienne bienveillante, simplement pas de la bonne façon pour vous. Il est important de lui apprendre de nouvelles façons de faire plus saines pour vous.

 

 Comment prendre soin de son enfant intérieur ?

 

 Déjà, il est important de savoir s’y connecter. Pour cela, il existe plusieurs technique. Celle que j’utilise en consultation est le fait de visualiser son enfant intérieur et de communiquer avec lui avec différents exercices et subtilités.

 

 Ensuite, devenir un parent pour Soi-même est nécessaire. On se redécouvre dans l’accueil de l’enfant que l’on a été et on transforme l’image du parent dont nous aurions eu besoin à l’époque. Tout un processus psychoaffectif se met en œuvre lors des séances pour soutenir ce travail de réhabilitation positif.

 

 Enfin, dans le quotidien, on s’autorise à exprimer son enfant joyeux et innocent. Cela nous aide à la réparation et à la guérison.

Sur la chaine You tube :  

 

Je prends Rendez vous

Hypersensibilité et Parentalité

Hypersensibilité et Parentalité

  Hypersensibilité face à sa parentalité « Je me sens vidée par mon enfant tant il me demande d’énergie lorsque ses émotions débordent ! J’ai l’impression de déborder moi aussi… » me confie une maman en consultation.  Et pour cause, cette maman est diagnostiquée...

VEO Violence Educative Ordinaire

VEO Violence Educative Ordinaire

La Non Violence Educative Ordinaire, Qu'est ce que c'est ?   Suis je un mauvais parent ? L'éducation que j'ai reçu ne m'a pas tuer ! J'ai envie de faire autrement mais pourtant c'est plus facile d'utiliser l'éducation traditionnelle reçue de mes parents......

Témoignages

Merci Julie d'avoir pris le temps de répondre à mes questions et elles sont nombreuses ! Je vais voir ce que je fais de tout ça maintenant et j'ai votre contact comme un ange gardien si une situation difficile fait surface. Je suis partante pour un prochain atelier à Grain de Pression avec vous. Encore merci, à bientôt.
Delphine

Nous avons crée un réseau grâce aux ateliers parents. Pour moi c’est vraiment fort de pouvoir être écoutée et soutenue par les autres mamans. Nous nous appelons également entre les séances. Je remercie Julie.

Gaëlle S.

Julie est une jeune femme qui dégage une telle douceur et un tel accueil que l’on se sent en sécurité pour pouvoir dire ce que l’on a à dire.

Sarah F.

Julie fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une pertinence qui m’a bluffé. Je suis admirative de la qualité de ses prestations. On sent qu’il y a un réel bagage et un professionnalisme. Je recommande les consultations à distance de Julie.

Hélène VDB

Mon premier entretien avec Julie s’est très bien passé. Julie est une personne douce, à l’écoute et dynamique. Elle n’est jamais dans le jugement et propose des outils ludiques et pertinents pour affronter nos angoisses et notre passé afin de faire correspondre nos aspirations à notre vie actuelle.
Je recommande Julie sans hésitation à toute personne ou famille qui souhaite un coup de pouce bienveillant et professionnel pour améliorer ses relations avec sa famille ou tout simplement son rapport à soi.

Eloise P.

J’avais entendu parler de l’Education positive et je m’étais informée. Mais j’avais l’impression d’être un mauvais parent car beaucoup de livres me disent comment faire. Je me sentais vraiment en dessous de tout.

Quand j’ai vu l’affiche de Julie qui présentait les cycles “vivre et grandir ensemble“ je me suis dis : oui !!! Et voilà deux ateliers que je fais et Julie est vraiment comme elle l’a promis.

Je ne me sens pas jugée. En fait, on peut vraiment parler librement, Julie nous guide et nous donne 2 ou 3  astuces mais au final c’est vraiment nous qui allons à la recherche des éléments en nous. Les ateliers de Julie sont très différents des livres ou des conférences, car ils sont adaptés à ce que nous vivons réellement avec nos enfants. J’ai hâte d’aller jusqu’au bout parce que ça fait beaucoup de bien

Nathalie D.

Contact

Paris, île de France
Nîmes et Montpellier

06 76 03 06 08

Laissez moi un message

Julie Abad © 2020 - CGV et Mentions Légales