Il/elle ne supporte pas la frustration

4 avril 2019 | Parents / Enfant, Professionnels

« Mon enfant fait des crises de rage à répétition et franchement, il me tape sur les nerfs ! »

me confie une maman en séance.

« Et s’il exprimait juste une décharge grâce à vous ? »

La question la surprend, elle bégaie interloquée, puis reprend

« C’est juste qu’il n’en fait qu’à sa tête ! C’est un enfant tyran ! »

« Très bien, reprenons depuis le début. Est ce que vous pouvez imaginer l’idée que peut être un enfant ne fait jamais de caprice ? »

Silence.

« Voilà l’idée : il ne fait jamais de crise réelle. Imaginez une marmite d’eau sur un feu. Toute la journée, le feu est allumée et la marmite chauffe avec une superbe couvercle sur le dessus. Le feu augmente progressivement et la marmite est bien scellée. A votre avis, que se passe t il ? »

« La marmite explose. »

« Exact. Maintenant, imaginez votre enfant comme ce contenant et à l’intérieur voyez qu’il emmagasine plein d’éléments contraignants qui proviennent de l’extérieur :  se taire à l’école, marcher doucement dans les couloirs, donner le jouet avec lequel on veut jouer à untel, se taire à nouveau, ne pas bouger sur sa chaise, se lever, se mettre en rang deux par deux, se dépêcher de manger son goûter, se dépêcher sur le chemin pour le maison, se dépêcher de prendre sa douche… »

A quel moment votre enfant peut il souffler et entreprendre une activité par lui même ?

Votre enfant est contraint toute la journée de se tenir. Mais grâce à vous et à votre présence, il se sent suffisamment en sécurité pour lâcher du leste car   malheureusement, son cerveau ne lui permet pas encore de rationaliser suffisamment pour trouver un autre moyen d’extérioriser les choses. Dans les moments où Emma ou bien Vincent sont en crise autour de la tablette avec laquelle ils veulent jouer, ou bien du fait de devoir se déshabiller pour aller à la douche ou bien de vouloir absolument mettre un pull et non un manteau pour sortir, Emma ou Vincent ne sont qu’en train de trouver un moyen de décharger leurs stress.

Comment faire ?

Prendre sur soi (temporairement) et leur permettre de sortir, exprimer leur colère en mettant des mots dessus : « ah oui je vois que ça te contrarie vraiment ! », « Tu ne veux pas du tout mettre ce manteau pour aller dehors, je vois bien. » Soit votre enfant se détend et vous allez pouvoir jouer au détective avec lui pour trouver la source du problème, soit il va vous la donner directement s’il en a conscience.

L’objectif de ce moment est crucial car certes il représente un investissement en temps et en énergie sur le moment mais il va surtout vous permettre d’éviter de le braquer et de ne plus vous en sortir par la suite.

En somme, il vous fera gagner du temps !

De surcroît, vous lui apprendrez à identifier la cause de sa colère pour ainsi le rendre autonome face aux frustrations.

Alors on essaie ?

Les dessous de la fête des méres

Les dessous de la fête des méres

La journée des mamans :  Pression sociale, création politique, vision philosophique   Aujourd’hui, c’est la fête des mamans… C’est-ELLE qu’on célèbre pour de merveilleuses raisons ! Je souhaite souhaiter avant tout une belle fête à toutes les mamans du Monde. Mais je...

Enfants nouveaux : parents en chemin

Enfants nouveaux : parents en chemin

 “ L'homme dégénérerait sans l'enfant qui l'aide à s'élever. ” Source : Maria Montessori Parents spirituels       Avoir un état d’esprit et une façon d’envisager l’Univers et le Monde est délicat à incarner au regard de notre société. Être parents d’un enfant nouveau...

L’Inspiration Messagère

L’Inspiration Messagère

“L'inspiration poétique est la forme occidentale de la voyance.” Source : Roger Gilbert Lecomte Inspiration messagère Sentir ses forces et son intériorité se renforcer. Comme nourrie de l’intérieur. Les racines, le sang, les organes, les muscles, les os, tout y...

Contact

Paris, île de France
Nîmes et Montpellier

06 76 03 06 08

Laissez moi un message

Julie Abad © 2020 - CGV et Mentions Légales